L´usage de la Rhétorique Contrastante au-delà des habilités écrites.

par Angel Julio Alvarez Barceló, novembre 3, 2016

La Rhétorique Contrastante a été créé aux États-Unis dans les années 60 ayant pour but l´analyse des textes écrits par des étudiants étrangers dont la langue maternelle n´était pas l´anglais. Dès son début elle a eu des caractéristiques théoriques et pratiques, donc elle est devenue un outil très efficace pour l´enseignement des langues étrangères, surtout de la langue l´anglaise. Deux aspects très importants à évaluer dans ces études ont été les erreurs plus fréquentes et pourquoi elles sont commises.
Au commencement les études abordaient la production des paragraphes, puisque le paragraphe est une unité à peu près courte, donc plus facile à analyser que des textes longs. Pourtant, plus tard les études se sont étendues au texte comme une unité plus ample. Il faut remarquer que la valeur de l´informatique a été très notable dans l´analyse d´une grande quantité de textes, particulièrement en ce qui concerne l´analyse de modèles répétés dans chaque texte, comme par exemple la préférence d´un temps verbal déterminé ou de certains types de mots, ou la fréquence d´utilisation de la nominalisation ou la verbalisation, etc.
La Rhétorique contrastante a été utilisée pour répondre aux questions posées avant, par exemple, moyennant la comparaison d´un texte écrit d´abord par un étudiant étranger en sa langue maternelle et après en langue anglaise comme langue étrangère avec un texte similaire écrit par un natif de langue anglaise.
À la suite de ces comparaisons on a pu constater que la production de textes en une langue étrangère est déterminée par les structures grammaticales et discursives propres de la langue maternelle du producteur du texte. Ainsi, on peut remarquer que des étudiants japonais préféreront utiliser des structures différentes de celles que les étudiants espagnols ou allemands utiliseront fréquemment. L´importance des facteurs liés à la réalité de chaque groupe d`étudiants a aussi été démontrée dans ces études.
Pour quoi est-il important la Rhétorique contrastante au-delà de l´analyse textuelle pour l´enseignement de langues étrangères ?
Au moment d’apprendre des langues étrangères nous devons tenir compte des individualités et ne pas établir des modèles rigides vu que l´apprentissage et l´entraînement des étudiants seront conditionnés par leurs connaissances préalables et par la façon dont ils emploient leurs langues maternelles. En conséquence nous devons comprendre pourquoi un étudiant peut avoir d´avantage de difficultés pour apprendre l´intonation ou pour quoi il est si difficile d´apprendre les articles ou certains éléments grammaticaux qui ne sont pas quotidiens ou n’existant pas dans sa langue maternelle.
Quel est votre avis sur ce sujet, sera-t-il un thème strictement scientifique, ou avez-vous eu des expériences relatives à cette matière ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.